Qu’est-ce que le cancer du sein?

Le cancer du sein est une tumeur maligne du sein qui touche principalement les femmes. L'évolution de la maladie dépend de différents facteurs. Le traitement du cancer du sein peut être très efficace, surtout lorsqu'il est détecté précocement. Cette page vous fournira plus d'informations sur les différents types de cancer du sein, ses symptômes, son diagnostic, ses facteurs de risque et sa prévention, ainsi que ses options de traitement.

31 mars 2022

Share this article

article hero thumbnail

En Suisse, environ 6’300 femmes et 50 hommes souffrent chaque année de cancer du sein, une tumeur maligne du sein. C’est le type de cancer le plus fréquent chez la femme et il représente près d’un tiers de l’ensemble des diagnostics de cancer. Le taux de morbidité augmente avec l’âge. Toutefois, un quart des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic. À l’échelle mondiale, le cancer du sein est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué et touche plus de 2,3 millions de personnes. Le ruban rose «Pink Ribbon» est un symbole international bien connu de solidarité et d’engagement dans la lutte contre le cancer du sein. En effet, un dépistage précoce est particulièrement important pour les chances de guérison de ce type de cancer.

Types de cancer du sein

Il existe un grand nombre de types de cancer du sein. La plupart sont des carcinomes. Il s’agit de tumeurs qui apparaissent dans les cellules épithéliales qui tapissent les organes et les tissus de l’ensemble du corps. En médecine, le cancer du sein est nommé carcinome mammaire (du latin «mamma», signifiant «sein, glande mammaire féminine»).

Le carcinome canalaire* (cancer des canaux galactophores)

  • se développe essentiellement dans les cellules des canaux galactophores
  • est le cancer du sein le plus fréquent, représentant 50 à 80% de l’ensemble des cas.
    *du latin «ductus» = canal ou voie, ici «canaux de transport du lait dans le sein»

La carcinome lobulaire* (cancer des lobules)

  • survient dans les lobules lactifères, les cellules productrices de lait
  • représente entre 5 et 15% des cancers du sein.
    *lateinisch lobuli», bedeutet Läppchen

Cancer du sein in situ ou invasif

Le type de cancer du sein peut également être classifié selon que la tumeur s’est propagée ou non.

  • Cancer du sein in situ: tumeur au stade précoce. Elle est limitée à son site d’origine et ne s’est pas encore propagée aux tissus mammaires environnants.

  • Cancer du sein invasif: tumeur s’étant déjà propagée dans les tissus mammaires environnants. Il existe un risque de formation de métastases dans d’autres tissus et organes.

Statut des récepteurs en cas de cancer du sein

Le statut des récepteurs est également pris en compte en cas de cancer du sein. Il indique si la tumeur est sensible aux hormones et la vitesse à laquelle elle se propage.

Statut HR
Le statut HR correspond au statut des récepteurs hormonaux. Il indique si une tumeur possède des sites de liaison pour les hormones œstrogènes et/ou progestérone. Si une tumeur possède un de ces récepteurs ou les deux, on parle de cancer HR-positif ou HR+.

Statut HER2
Le HER2 est une protéine qui aide les cellules du cancer du sein à proliférer rapidement. Les cellules du cancer du sein qui contiennent plus de HER2 que la normale sont appelées HER2-positives.

Ki-67
Le Ki-67 est une protéine présente dans les cellules dont le taux augmente lorsqu’elle prépare la division de nouvelles cellules. L’index de prolifération Ki-67 indique la vitesse de propagation du cancer.

Carcinome mammaire HR-positif/HER2-négatif
Avec quelque 70% des cas, il s’agit du type de cancer du sein le plus fréquent en fonction du statut des récepteurs. Les cellules tumorales possèdent des sites de liaison hormonaux, mais pas de quantité accrue de récepteurs du facteur de croissance.

Carcinome mammaire triple négatif (CSTN)
Le CSTN est une forme agressive de cancer du sein, qui représente environ 10 à 15% de l’ensemble des cancers du sein. «Triple négatif» signifie que les cellules tumorales ne contiennent pas de récepteurs des œstrogènes
ni de la progestérone et ne produisent pas de quantité accrue de HER2. Les femmes plus jeunes souffrent souvent de CSTN.

Il existe encore d’autres types de cancer du sein, qui apparaissent dans d’autres types de cellules du sein et qui sont beaucoup plus rares.

Symptômes lors d’un cancer du sein

Le cancer du sein est souvent détecté lorsque la tumeur est suffisamment grosse pour être perceptible au toucher. Les malades ne ressentent généralement aucun symptôme avant ce stade.

Signes possibles de cancer du sein:

  • nodules indolores ou zone d’induration dans le sein
  • inflammation ou rougeur soudaine du sein
  • apparition soudaine de bosses ou de renflements de la peau, surtout dans la zone du mamelon
  • inflammation du mamelon
  • grossissement soudain du sein
  • écoulement du mamelon non constitué de lait maternel
  • ganglions lymphatiques gonflés au niveau de l’aisselle, ainsi qu’au-dessus et au-dessous
    de la clavicule
  • perte de poids non-intentionnelle.

Diagnostic

Le cancer du sein peut être dépisté à l’aide d’une mammographie, un examen radiographique du sein. Le diagnostic définitif est posé à l’aide d’une biopsie, d’un  prélèvement d’échantillon de tissu.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque possibles du cancer du sein englobent:

  • Sexe: être une femme est le principal facteur de risque de cancer du sein
  • Âge: les femmes plus âgées sont plus fréquemment touchées que les plus jeunes
  • Antécédents familiaux: le risque de maladie est accru si des membres de la famille ont souffert de cancer du sein
  • Prédisposition héréditaire: présence de mutations génétiques
  • Facteurs hormonaux: p. ex. premières règles avant 12 ans, dernières règles après 55 ans; naissance du premier enfant après 30 ans ou hormonothérapie combinée de longue durée contre les symptômes de la ménopause
  • Radiothérapie: p. ex. en cas d’irradiation du haut du corps en raison d’un autre cancer
  • Surpoids, alcool et tabagisme.

Prévention et dépistage précoce

Outre les examens de dépistage chez le gynécologue, chaque femme doit régulièrement se palper les seins pour détecter toute modification.

Chez les femmes de 50 ans et plus, la mammographie est recommandée pour le dépistage précoce du cancer du sein.

Traitement du cancer du sein

Le cancer du sein est nettement moins mortel aujourd’hui qu’il y a encore vingt ans. Cela est dû à une amélioration du dépistage précoce et à de nouveaux traitements plus sophistiqués. Les options thérapeutiques englobent la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie, le traitement antihormonal, l’immunothérapie et les traitements ciblés. Différents types de traitement sont souvent associés.

Plus le cancer du sein est détecté et traité rapidement, meilleures sont les chances de guérison.


CH-NON-01561, 02/2022