Oncologie

Le combat contre le cancer du poumon est loin d’être perdu d’avance

Le cancer du poumon est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué dans le monde, et plus de 4'000 personnes en meurent chaque jour.

28.06.2021

Share this article

article hero thumbnail

Le combat commence

Si l’on ajoute à cela un sentiment de stigmatisation et de honte associé à la maladie, les patients atteints d’un cancer du poumon avancé peuvent se sentir effrayés et sans options. Il est important de savoir que tous les patients méritent la compassion et le soutien de la part de leurs proches, des prestataires de soins de santé et de la communauté du cancer au sens large.

La stigmatisation du cancer du poumon peut conduire un patient à:

Retarder ou refuser un traitement

Éviter de parler aux autres de son diagnostic

Hésiter à demander de l’aide

Malgré la fréquence du cancer du poumon, de nombreuses idées fausses circulent encore sur cette maladie. Si le tabagisme est une cause majeure, il existe un certain nombre d’autres facteurs de risque qui peuvent augmenter la probabilité de développer un cancer du poumon.

Disposer d’informations précises est une première étape essentielle dans la lutte et la compréhension de votre diagnostic:

  • Dans le monde, on estime qu’environ 25% des patients atteints d’un cancer du poumon n’ont jamais fumé
  • Des facteurs externes peuvent entraîner un risque accru de cancer du poumon, notamment l’exposition au radon, à l’amiante et à la pollution atmosphérique.
  • Si le cancer du poumon est le plus souvent découvert chez les personnes âgées, il peut néanmoins survenir chez des adultes plus jeunes.
  • Les personnes auxquelles on a diagnostiqué un cancer du poumon peuvent rencontrer les mêmes types de difficultés qu’une personne qui apprend qu’elle a un cancer.

Comment se battre

Apprendre que vous êtes atteint d’un cancer du poumon à un stade avancé est stressant et il peut être difficile d’assimiler toutes les informations partagées. Les conversations avec votre équipe soignante peuvent sembler floues, mais il est important d’avoir des conversations efficaces avec votre médecin peu après le diagnostic pour comprendre votre maladie et les prochaines étapes.

Jouez un rôle actif dans votre parcours de soins:

  • En vous renseignant sur votre cancer en ligne ou à la bibliothèque et en parlant à votre médecin
  • En demandant un deuxième avis
  • En rejoignant un groupe de soutien pour le cancer ou en parlant à d’autres personnes qui ont vécu une expérience similaire

Une bonne communication avec votre médecin vous aidera, vous et vos proches, à rester informés et à être prêts à agir

Voici trois conseils utiles:

1

Établissez une liste de questions à poser à votre médecin ou utilisez le guide de discussion téléchargeable ci-dessous avant les rendez-vous.

2

N’ayez pas peur de parler si vous n’êtes pas sûr de vous ou si vous ne comprenez pas ce que dit votre médecin ou votre infirmière.

3

Amenez quelqu’un pour vous soutenir. Un proche peut écouter et prendre des notes lorsque vous parlez avec votre équipe soignante.

Questions à poser à votre médecin

Pourquoi nous nous battons

Au cours de la dernière décennie, de grands progrès ont été réalisés dans le traitement du cancer du poumon à un stade avancé, ce qui a permis d’augmenter le nombre de survivants et de redonner de l’espoir aux personnes confrontées à la maladie. La raison de se battre est propre à chacun, mais il est important de la connaître.

CH-NON-01276, 06/2021