Oncologie

Comprendre le cancer du rein

Le cancer du rein est un terme collectif désignant divers cancers du rein. Le plus fréquent est le carcinome à cellules rénales (CCR).

12. April 2022

Share this article

article hero thumbnail

Chaque année, en Suisse, environ 1000 personnes sont diagnostiquées avec un cancer du rein. Environ deux tiers d’entre elles sont des hommes. Près de la moitié des patient(e)s ont plus de 70 ans au moment du diagnostic. Le carcinome à cellules rénales (CCR) est le type le plus courant de cancer du rein. Environ 90% de tous les CCR sont des carcinomes à cellules claires. Il est généralement diagnostiqué par accident, le plus souvent à l’occasion d’examens d’imagerie réalisés dans le cadre d’une autre maladie puisque les symptômes n’apparaissent généralement qu’à un stade avancé. La plupart des tumeurs rénales sont détectées à des stades précoces. Néanmoins, près de 30% des patient(e)s présentent un cancer du rein métastatique au moment du diagnostic initial. Parmi ces patient(e)s, seuls 15 % sont encore en vie après 5 ans. Grâce aux progrès récents de l’oncologie, les options de traitement du carcinome rénal ont aujourd’hui considérablement évolué de manière à pouvoir augmenter le taux de survie de ces patient(e)s.

Incidence du cancer du rein

1’000

En Suisse, environ 700 hommes et 300 femmes sont diagnostiqués chaque année avec un cancer du rein. Environ 300 personnes en meurent chaque année.

430’000

Dans le monde, plus de 430 000 nouveaux cas de cancer du rein ont été diagnostiqués et près de 180 000 personnes en sont décédés en 2020.

Signes et symptômes

Contrairement aux cancers du rein plus développés, ceux à un stade précoce ne provoquent généralement aucun signe ou symptôme.

Certains des signes et symptômes possibles de cancer du rein comprennent:

  • le sang dans les urines
  • les douleurs lombaires sur un côté (qui ne résultent pas d’une blessure)
  • une masse (grosseur) sur le côté ou bas du dos
  • fatigue
  • perte d’appétit
  • une perte de poids qui n’est pas causée par un régime
  • fièvre qui n’est pas d’origine infectieuse et qui persiste
  • anémie (faible numération de globules rouges).

Facteurs de risque

Plusieurs facteurs de risque ont été identifiés en ce qui concerne le CCR. Les experts pensent que plusieurs facteurs sont conjointement responsables du développement du cancer du rein. Le tabagisme et l’obésité sont considérés comme les principaux facteurs de risques possibles

Les autres facteurs de risque comprennent:

  • la tension artérielle élevée
  • les antécédents familiaux de cancer du rein
  • les expositions sur le lieu de travail: de nombreuses études ont suggéré que l’exposition à certaines substances sur le lieu de travail, comme le trichloréthylène, augmente le risque de CCR.
  • le sexe (les hommes sont plus susceptibles d’être touchés que les femmes)
  • certains médicaments: certaines études ont suggéré que l’acétaminophène, un médicament antidouleur courant, pourrait être lié à une augmentation du risque de CCR.
  • facteurs de risque génétiques et héréditaires

Prévention

Dans de nombreux cas, la cause du cancer du rein demeure inconnue. Dans d’autres cas (comme ceux impliquant des affections héréditaires), il n’est pas toujours possible de prévenir le cancer même si la cause est connue. Vous pouvez réduire le risque de développer un cancer du rein en arrêtant de fumer et en maintenant un poids sain.

CH-NON-00633, 04/2022